La politique de sécurité et de défense commune

Quelle signification pour les termes de la diplomatie européenne ?

La présidente de la Commission européenne souhaite en faire un organe géopolitique tandis que le Haut Représentant affirme que l’UE doit appréhender le sens du mot pouvoir. Cependant, de quelle géopolitique parle Mme von der Leyen ? Quel est la définition du « pouvoir » mis en avant par M. Borrell ? L’Institut d’études stratégiques de l’UE s’interroge sur le sens des mots en lien avec la Global Strategy définie en novembre 2016 et l’initiative lancée en mars 2020 par les ministres de la défense de l’UE, Strategic Compass. Celle-ci ouvre deux années de débat et de réflexion qui doivent préciser les orientations politico-stratégiques de l’UE en lien avec ses capacités. Pour que cette initiative renforce l’action de l’UE, il faut néanmoins s’accorder sur les termes, une diplomatie n’est commune que si les termes sont communs. Plus de détails sur : Uncharted territory ? Towards a common threat analysis and a strategic compass for EU

Lire la suite »
L’UE et les changements climatiques

La Commission et le SEAE ouvrent une consultation publique pour sa politique arctique

Alors que le réchauffement climatique rend plus aisé la mise en place de voies navigables dans le Grand Nord, la prospection de matières premières, hydrocarbures en premier lieu, donne à l’arctique une place de plus en plus importante sur l’échiquier des relations internationales. Aussi, dans le cadre de l’European Green Deal, la Commission et le Service européen pour l’action extérieure consulte le public afin de réexaminer le rôle de l’UE dans cette région. Il s’agit d’affiner une politique régulièrement mise à jour depuis 2008 et clarifiée en 2016 dans une communication de la Commission et de la HRPESC, Une politique arctique intégrée de l’Union européenne. Plus de détails sur : Arctic policy: EU opens consultation on the future approach Une politique arctique intégrée de l’Union européenne

Lire la suite »
L’UE et les droits de l’homme

Bilan de la 44ème session du Conseil des droits de l’homme

Réuni à Genève du 30 juin au 17 juillet, ce conseil dépendant des Nations unies a abordé différentes problématiques liées au respect et à la défense des droits de l’homme, en particulier lors des pandémies. À cette occasion, l’Union européenne a demandé à ce que le mandat du rapporteur spécial en Biélorussie soit prolongé devant le non-respect des droits de l’homme ainsi que la persécution des opposants politiques. Les cas de l’Érythrée, du Venezuela, de la Syrie, la défense de l’égalité des genres et de la liberté d’expression ont également été abordés par l’Union européenne. Plus de détails sur : Outcomes of the 44th session of the Human Rights Council from an EU perspective

Lire la suite »
La politique étrangère et de sécurité commune

EPRS : Trois scénarios pour l’après-Covid

Le Think tank du Parlement européen relaie une étude de l’Atlantic Council qui analyse l’impact du Covid-19 sur le monde né à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Le tableau est plutôt sombre pour les institutions internationales et les économies occidentales tandis que cela favoriserait la montée en puissance de la Chine. Trois scénarios sont à l’étude avec comme variable : l’importance de la pandémie, la valeur du leadership américain ainsi que celui de la Chine et de la Russie. La compétition sino-américaine s’accélère sur fond de tensions sur la responsabilité de la propagation du virus tandis que les États membres de l’UE se déchirent sur la position à adopter. Les mesures protectionnistes américaines pourraient, à terme, mener à un conflit contre une alliance Chine-Russie tandis que les PvDs s’enfonceraient dans une crise économique profonde, que la globalisation reculerait et la pauvreté augmenterait. Un autre scénario serait la prééminence claire

Lire la suite »

14ème Sommet UE-Afrique du Sud

Josep Borrell et Naledi Pandor, le ministre sud-africain des relations internationales, ont co-présidé la 14ème session du dialogue sur le partenariat stratégique UE-Afrique du Sud. Les deux parties ont abordées la question du Covid et de son impact sur le développement de la relation entre l’UE et l’Afrique du Sud. Sur le plan international, la coopération trilatérale UE-ONU-Union Africaine doit être mis en avant pour permettre d’imposer la paix et la sécurité sur le continent africain. Les deux parties ont profité de leur visio-conférence pour préparer l’important sommet entre l’UE et l’UA qui doit se tenir fin octobre à Bruxelles. Plus de détails sur : 14th European Union – South Africa Ministerial Political Dialogue 14 July 2020

Lire la suite »
La politique étrangère et de sécurité commune

Les priorités de l’UE à défendre lors de la 75ème Assemblée générale des Nations unies

Le secrétariat général du Conseil a publié la feuille de route de l’action européenne que le HR défendra lors de l’Assemblée générale en septembre 2020. C’est avant tout le renforcement du multilatéralisme qui doit être mis en œuvre, l’exemple des réactions désordonnées face à la pandémie démontre la nécessité d’une coordination au niveau global. Il s’agit également de rappeler l’importance de la lutte pour les droits de l’homme et l’égalité des genres, De promouvoir la paix et la sécurité, domaines où l’ONU coordonne ses actions avec l’UE et ses États membres, De favoriser une globalisation plus juste en accélérant l’implémentation de l’Agenda 2030 sur le développement durable [1]https://sdgs.un.org/goals et l’accès aux soins pour tous, De lutter contre le réchauffement climatique et la destruction de la biodiversité, Et de favoriser le développement du numérique tout en assurant la sécurité des utilisateurs, l’ONU s’alignant sur les recommandations européennes. Plus de détails sur

Lire la suite »
La politique étrangère et de sécurité commune

Conseil des Affaires étrangères : conférence de presse du Haut représentant Josep Borrell

Josep Borrell a présenté les éléments qui préoccupent l’UE et sa Politique Étrangère et de Sécurité Commune. Tout d’abord la situation en Libye et la violation répétée de l’embargo onusien sur les armes malgré l’opération de l’UE, IRINI. Ce faisant, les membres du Conseil ont évoqué le cas de la Turquie, un pays important pour l’Union européenne, mais dont les relations avec certains États membres se sont récemment tendues en raison de son implication en Libye ou de ses vues sur les ressources d’hydrocarbures au large de Chypre. La situation en Amérique latine avec le cas du Venezuela ou du coronavirus, du dialogue entre le Kosovo et la Serbie ou celle de Hong Kong ont également été évoquées. Plus de détails sur : Foreign Affairs Council: Remarks by the High Representative/Vice-President Josep Borrell at the press conference

Lire la suite »