Bilan de la 44ème session du Conseil des droits de l’homme

Réuni à Genève du 30 juin au 17 juillet, ce conseil dépendant des Nations unies a abordé différentes problématiques liées au respect et à la défense des droits de l’homme, en particulier lors des pandémies. À cette occasion, l’Union européenne a demandé à ce que le mandat du rapporteur spécial en Biélorussie soit prolongé devant le non-respect des droits de l’homme ainsi que la persécution des opposants politiques. Les cas de l’Érythrée, du Venezuela, de la Syrie, la défense de l’égalité des genres et de la liberté d’expression ont également été abordés par l’Union européenne.

Plus de détails sur :

Outcomes of the 44th session of the Human Rights Council from an EU perspective

Laisser un commentaire

L’UE et les droits de l’homme

Les importations cambodgiennes pénalisées

Pour non-respect des droits de l’homme, une partie (20%) des importations cambodgiennes seront désormais soumises aux droits de douane. Averti par l’UE en

.....
Inde et Chine en Europe

Le partenariat Chine-Russie et l’UE

« Mariage de convenance » ou pas, le renforcement des liens entre Moscou et Pékin représente un défi pour l’Occident et pour l’Union européenne en

.....