Inde et Chine en Europe

Les « nouvelles routes de la soie » s’effilochent en Europe de l’Est…

Relais de la Belt Road Initiative sur le territoire européen, le groupe de coopération 17+1 créé en 2012 et regroupant 17 pays de l’Est européens (dont 12 États membres de l’UE) n’a pu se réunir cette année en raison du coronavirus. Devant se dérouler à Pékin, cela aurait permis à la Chine de relancer une initiative qui peine à convaincre désormais, et ce, pour plusieurs raisons. En premier lieu, de nombreux projets d’investissements promis par la Chine sont retardés ou encore en discussion malgré les 10 milliards de dollars que Pékin prévoyait d’investir dans la construction d’autoroute, de ponts, de lignes de chemin de fer, etc… On y retrouve tous les travaux qui forment l’ossature de la Belt Road Initiative de par le monde. Par exemple, le projet phare du « 17+1 », l’autoroute entre Budapest et Belgrade n’est toujours pas commencé tandis que la Roumanie, qui comptait sur Pékin pour trois

Lire la suite »
UE-RPC

Rencontre entre l’UE, la Chine et l’Allemagne…

Une vidéoconférence entre les dirigeants de l’Union européenne, Angela Merkel et le Président chinois Xi Jinping s’est déroulée le 14 septembre, venant compléter le sommet UE-Chine du 22 juin. À l’ordre du jour, la pandémie, mais aussi les négociations sur le traité d’investissement bilatéral (Comprehensive Investment Agreement, CAI) qui achoppent sur l’accès au marché chinois, même si des progrès avaient été enregistrés quant au rôle des entreprises étatiques chinoises et les subventions qu’elles reçoivent. Les difficultés d’accès au marché sont également au menu des négociations en cours au sein de l’OMC, et ce, malgré l’avancée marquée par la signature de l’accord sur les indications protégées. Pour la question du climat, les dirigeants européens ont enjoint la Chine à établir un moratoire sur la construction de nouvelles centrales thermiques et à limiter ses émissions de dioxyde de carbone. Les deux parties se retrouvent dans la défense de la biodiversité et travaillent

Lire la suite »
Inde et Chine en Afrique

L’Afrique pour remédier à la crise des investissements sino-européens ?

Le think tank China Institutes of Contemporary International Relations revient sur les changements récents que connait la relation entre l’UE et la RPC à l’occasion du 45ème anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques. Relation marquée par l’économie, elle le fut aussi ces dernières années par une hausse importance des investissements chinois sur le continent européen. Mais devant les craintes exprimées par des ministres et hauts responsables européens sur les risques encourus pour la souveraineté industrielle dans les hautes technologies, la tendance s’est inversée ces dernières années et s’est même accélérée en 2019 (-33%). Alors que les FDI chinois en Europe ne représentaient que 840 millions de dollars en 2008, ils avaient atteint le montant record de 42 milliards de dollars en 2016, 18 en 2018 pour tomber à 12 milliards en 2019. En cause, un nouveau système européen pour évaluer les FDI étrangers, mais aussi le marché chinois qui reste

Lire la suite »
La politique étrangère et de sécurité commune

RAS : Publication des rapports annuels sur Hong Kong et Macao

La Commission européenne et le Haut représentant ont présenté les rapports sur l’évolution politique, économique et sociale des Régions administratives spéciales de Macao et d’Hong-Kong. Dans le cas de Macao, la coopération économique entre la région et l’UE reste bonne, l’UE restant le deuxième partenaire dans ce domaine derrière la Chine continentale. Quant à l’état de droit défini par l’accord de rétrocession (Macao’s Basic Law), il est plutôt respecté malgré une hausse de la censure contre les journalistes. À la différence de Hong Kong ou le suffrage universel est clairement inscrit dans la loi, ce n’est pas le cas dans la ville des casinos même si l’UE enjoint les autorités locales à l’implémenter. Quant à Hong Kong, la situation est tout autre. Le rapport met en avant la perte d’autonomie, de stabilité et des libertés garanties par la Basic Law. L’UE accuse la Chine de vouloir imposer les lois sécuritaires

Lire la suite »
UE-RPC

Réflexion tripartite sur la lutte contre le changement climatique

L’UE, la RPC et le Canada ont coprésidé la 4ème réunion ministérielle sur l’action pour le climat. Cette visioconférence avait pour but d’échanger sur la stratégie à mener face au changement climatique et favoriser une reprise économique plus verte. Créée en 2017, cette réunion a pour but de marquer le soutien des participants à l’accord de Paris malgré le retrait des États-Unis. Plus de détails sur : https://ec.europa.eu/clima/events/ministerial-climate-action_fr

Lire la suite »
UE-RPC

Au-delà de la « diplomatie du masque », une certaine méfiance s’installe entre l’UE et la RPC

Si l’impact de la Belt Road Initiative sur l’Union européenne reste à évaluer, en particulier depuis le ralliement de l’Italie et de la Grèce, c’est la crise économique qui se profile qui peut entacher la relation. Avec la poussée protectionniste et la défiance envers les FDI chinois dans certains pans de l’économie européenne, quel avenir pour une relation qui fut un temps qualifié de « stratégique » ? Aussi, il est encore trop tôt pour parler de rupture entre l’UE et la RPC, l’UE étant le principal partenaire commercial de la Chine depuis 2004 tandis la Chine est le second partenaire commercial de l’Union européenne. Malgré la qualification en mars 2019 de la Chine comme un « compétiteur économique » par un rapport de la Commission[1]EU-China, A strategic outlook ; https://ec.europa.eu/commission/sites/beta-political/files/communication-eu-china-a-strategic-outlook.pdf, les bouleversements du monde déjà à l’œuvre avant la pandémie du fait de l’administration Trump n’ont pas fini de

Lire la suite »