Espace et balistique

La coopération spatiale franco-indienne, l’autre facette du partenariat

En mars 2018, l’Inde et la France avaient conclu un accord afin de renforcer leur coopération dans le domaine de l’exploration spatiale[1]India-France Joint Vision for Space Cooperation : https://mea.gov.in/bilateral-documents.htm?dtl/29597/IndiaFrance+Joint+Vision+for+Space+Cooperation+New+Delhi+10+March+2018. À cette occasion, Delhi et Paris ont pu échanger et présenter leur vision commune de l’espace et de toutes les questions s’y rattachant, y compris sécuritaires. Début octobre, la France a confirmé sa participation à la mission indienne qui doit étudier Venus[2]ISRO to carry first-ever French payload abroad Venus mission scheduled for 2025 : https://www.businessinsider.in/science/space/news/isro-to-launch-venus-mission-in-2025/articleshow/78420140.cms. Cette planète avait déjà été mentionnée comme un possible domaine de coopération, mais ce n’est pas le seul. L’ISRO et le CNES prévoient de coopérer dans le développement de rovers pour l’exploration de la Lune, Mars et d’autres planètes ainsi que de technologies de modélisation informatique pour préparer ces missions. La coopération scientifique franco-indienne C’est la première fois que la France va intégrer des instruments scientifiques

Lire la suite »
Espace et balistique

L’impact économique et militaire de la constellation Beidou

Être capable de proposer une alternative aux GPS offre à la Chine des perspectives intéressantes pour se positionner comme un acteur majeur des technologies globales. Réputé comme plus précis que le GPS, le Beidou peut également être un support de communication pour l’Asie, l’Afrique et l’Amérique latine. Cependant, son accès serait conditionné à l’alignement sur la politique étrangère de Pékin. Plus de détails sur : https://thediplomat.com/2020/07/the-economic-and-military-impact-of-chinas-beidou-navigation-system/

Lire la suite »
Espace et balistique

Lancement du dernier satellite de Beidou

Le 23 juin, la Chine a procédé au lancement du dernier de ses 35 satellites pour la constellation Beidou qui doit supprimer la dépendance de Pékin au GPS américain. La Chine est le premier pays asiatique à avoir mis un homme en orbite, mais c’est à l’Inde que revient le privilège d’avoir été la première à envoyer avec succès une mission sur Mars. Alors que la compétition spatiale entre les États-Unis et la Russie avait marqué la guerre froide, on assiste au développement de plusieurs programmes spatiaux en Asie dont les programmes chinois, indien et japonais sont les plus avancés et à une nouvelle forme de compétition. Plus de détails sur : https://www.orfonline.org/research/from-earth-to-space-68717/

Lire la suite »