États membres et Asie

Stratégie française en Indopacifique

La France rappelle les grandes lignes de son livre d’orientations stratégiques pour la région Indopacifique publié en 2019, faisant sienne la notion qui remplace celle d’Asie pacifique. Ambition d’autant plus légitime que la France dispose d’une vaste zone maritime, la deuxième au monde. De plus, elle est présente à la fois dans l’Ocean Indian Region et dans le Pacifique, jusqu’aux côtes du Mexique avec Clipperton. Elle rappelle ainsi qu’elle défend la liberté de navigation en mer de Chine, qu’elle doit compter avec la présence de la Chine dans l’IOR et à Djibouti ainsi qu’au développement de l’APL qui va bouleverser les équilibres dans la région tout en dressant un bilan des conséquences régionales des problèmes globaux, le recul du multilatéralisme et la prolifération en premier lieu. Il s’agit donc pour Paris de défendre sa souveraineté tout en surveillant les agissements des pays ou organisations qui pourraient à la fois la

Lire la suite »
La politique étrangère et de sécurité commune

Les priorités de l’UE à défendre lors de la 75ème Assemblée générale des Nations unies

Le secrétariat général du Conseil a publié la feuille de route de l’action européenne que le HR défendra lors de l’Assemblée générale en septembre 2020. C’est avant tout le renforcement du multilatéralisme qui doit être mis en œuvre, l’exemple des réactions désordonnées face à la pandémie démontre la nécessité d’une coordination au niveau global. Il s’agit également de rappeler l’importance de la lutte pour les droits de l’homme et l’égalité des genres, De promouvoir la paix et la sécurité, domaines où l’ONU coordonne ses actions avec l’UE et ses États membres, De favoriser une globalisation plus juste en accélérant l’implémentation de l’Agenda 2030 sur le développement durable [1]https://sdgs.un.org/goals et l’accès aux soins pour tous, De lutter contre le réchauffement climatique et la destruction de la biodiversité, Et de favoriser le développement du numérique tout en assurant la sécurité des utilisateurs, l’ONU s’alignant sur les recommandations européennes. Plus de détails sur

Lire la suite »
La politique étrangère et de sécurité commune

Conseil des Affaires étrangères : conférence de presse du Haut représentant Josep Borrell

Josep Borrell a présenté les éléments qui préoccupent l’UE et sa Politique Étrangère et de Sécurité Commune. Tout d’abord la situation en Libye et la violation répétée de l’embargo onusien sur les armes malgré l’opération de l’UE, IRINI. Ce faisant, les membres du Conseil ont évoqué le cas de la Turquie, un pays important pour l’Union européenne, mais dont les relations avec certains États membres se sont récemment tendues en raison de son implication en Libye ou de ses vues sur les ressources d’hydrocarbures au large de Chypre. La situation en Amérique latine avec le cas du Venezuela ou du coronavirus, du dialogue entre le Kosovo et la Serbie ou celle de Hong Kong ont également été évoquées. Plus de détails sur : Foreign Affairs Council: Remarks by the High Representative/Vice-President Josep Borrell at the press conference

Lire la suite »
UE-RPC

Réflexion tripartite sur la lutte contre le changement climatique

L’UE, la RPC et le Canada ont coprésidé la 4ème réunion ministérielle sur l’action pour le climat. Cette visioconférence avait pour but d’échanger sur la stratégie à mener face au changement climatique et favoriser une reprise économique plus verte. Créée en 2017, cette réunion a pour but de marquer le soutien des participants à l’accord de Paris malgré le retrait des États-Unis. Plus de détails sur : https://ec.europa.eu/clima/events/ministerial-climate-action_fr

Lire la suite »
Inde et Chine en Asie du Sud

Le corridor Chine Pakistan comme remède au Covid

La promotion du China-Pakistan Economic Corridor (CPEC) en ses temps de crise économique peut être à la fois une aubaine pour le développement du Pakistan, mais aussi une menace pour sa souveraineté. Pour l’Inde, les infrastructures en construction se situant au Cachemire, le projet est d’ores et déjà condamnable, mais une partie de la société civile pakistanaise s’inquiète de l’emprise de la Chine dans le pays. L’exemple de la dette srilankaise et du piège qu’elle a créé pour l’ile inquiète. Plus de détails sur : https://idsa.in/idsacomments/pakistan-cpec-obsession Mais aussi sur la vision chinoise du projet : https://www.oboreurope.com/fr/cecp-covid-19/

Lire la suite »
Politique étrangère

L’Inde et le Quad

Afin accroître sa présence en Asie, l’Inde a participé en 2017 à la renaissance du dialogue quadrilatéral (Quad), créé par les États-Unis en 2007, avec le Japon et l’Australie. Sans être nommément dirigé contre la Chine, il s’agit d’un forum d’échange entre démocraties afin de défendre la liberté de circulation, voir un ordre fondé sur des règles claires comme le souhaite l’Australie qui y est particulièrement active. Reste pour l’Inde à faire un bilan des relations avec ses trois partenaires. Plus de détails sur : https://idsa.in/policybrief/cartographic-route-to-strategic-partnerships-srchinoy-030720

Lire la suite »
Espace et balistique

L’impact économique et militaire de la constellation Beidou

Être capable de proposer une alternative aux GPS offre à la Chine des perspectives intéressantes pour se positionner comme un acteur majeur des technologies globales. Réputé comme plus précis que le GPS, le Beidou peut également être un support de communication pour l’Asie, l’Afrique et l’Amérique latine. Cependant, son accès serait conditionné à l’alignement sur la politique étrangère de Pékin. Plus de détails sur : https://thediplomat.com/2020/07/the-economic-and-military-impact-of-chinas-beidou-navigation-system/

Lire la suite »
Sécurité en Asie

La RPC modifie le tracé qu’elle avait validé il y a 60 ans…

Lors des négociations sur les frontières engagées avant le conflit frontalier de 1962, le gouvernement chinois avait placé la vallée de Galwan en territoire indien. Même en prenant en compte la LAC défini après le conflit, les affrontements du 15 juin se sont bien déroulés en territoire indien. Plus de détails à l’aide des coordonnées et cartes satellites sur : https://www.orfonline.org/research/evolving-landscape-of-sino-indian-ties-68542/

Lire la suite »
Politique étrangère

La définition de l’ordre international à l’épreuve de Galwan

Malgré la volonté affichée pour trouver un consensus permettant le désengagement autour des zones de friction de la LAC, la crise de Galwan aura un impact sur les politiques étrangères indienne et chinoise. C’est à l’occasion de la rencontre par visioconférence du RIC (Russia-India-China) que l’Inde a pu faire passer un message dont la teneur pourrait se résumer par : il ne suffit pas de parler de concepts et de normes, il s’agit également de les respecter. L’article s’interroge sur le rôle du RIC dans la définition de la diplomatie russe, indienne et chinoise de l’après-guerre froide et le rôle qu’il pourrait avoir aujourd’hui. Plus de détails sur : https://www.orfonline.org/research/china-india-and-their-contending-visions-of-global-order-68692/

Lire la suite »
Espace et balistique

Lancement du dernier satellite de Beidou

Le 23 juin, la Chine a procédé au lancement du dernier de ses 35 satellites pour la constellation Beidou qui doit supprimer la dépendance de Pékin au GPS américain. La Chine est le premier pays asiatique à avoir mis un homme en orbite, mais c’est à l’Inde que revient le privilège d’avoir été la première à envoyer avec succès une mission sur Mars. Alors que la compétition spatiale entre les États-Unis et la Russie avait marqué la guerre froide, on assiste au développement de plusieurs programmes spatiaux en Asie dont les programmes chinois, indien et japonais sont les plus avancés et à une nouvelle forme de compétition. Plus de détails sur : https://www.orfonline.org/research/from-earth-to-space-68717/

Lire la suite »