La politique étrangère et de sécurité commune

RAS : Publication des rapports annuels sur Hong Kong et Macao

La Commission européenne et le Haut représentant ont présenté les rapports sur l’évolution politique, économique et sociale des Régions administratives spéciales de Macao et d’Hong-Kong. Dans le cas de Macao, la coopération économique entre la région et l’UE reste bonne, l’UE restant le deuxième partenaire dans ce domaine derrière la Chine continentale. Quant à l’état de droit défini par l’accord de rétrocession (Macao’s Basic Law), il est plutôt respecté malgré une hausse de la censure contre les journalistes. À la différence de Hong Kong ou le suffrage universel est clairement inscrit dans la loi, ce n’est pas le cas dans la ville des casinos même si l’UE enjoint les autorités locales à l’implémenter. Quant à Hong Kong, la situation est tout autre. Le rapport met en avant la perte d’autonomie, de stabilité et des libertés garanties par la Basic Law. L’UE accuse la Chine de vouloir imposer les lois sécuritaires

Lire la suite »
UE-Corées

Péninsule coréenne, état des lieux

Dans cette publication, l’EPRS fait le bilan de la relation entre la péninsule coréenne et l’Union européenne. Toujours divisée malgré une surprenante opportunité de désescalade qui s’est récemment refermée avec la destruction par la Corée du Nord d’un bâtiment symbolique, le cas de la péninsule est suivi de près par l’UE et les États membres. Du KEDO au partenariat stratégique avec la Corée du Sud, l’Union européenne s’implique en Corée d’autant que les avancées de l’accord de 2018 (ou la sœur du dirigeant nord-coréen avait serré la main du Président sud-coréen Moon Jae-in) sont enterrées. Retour des gardes nord-coréens, des haut-parleurs et projets de redéploiement des troupes sont de nouveau d’actualité. Plus de détails sur : Korean peninsula: State of play

Lire la suite »
UE-Inde

15ème Sommet UE-Inde

Narendra Modi, d’une part, Charles Michel et Ursula von der Leyen, d’autre part, ont tenu par visioconférence le 15ème somment UE-Inde à l’issue duquel une feuille de route couvrant les cinq prochaines années a été établie. Rappelant, selon l’usage, les valeurs partagées (démocratie, droits de l’homme, attachement au multilatéralisme entre autres), l’UE et l’Inde insistent sur l’importance d’une coordination sanitaire mondiale au sein de laquelle une OMS aurait toute sa place, tout en tenant compte des leçons de la crise. Aussi, la coopération, la recherche d’un vaccin et sa commercialisation à un prix abordable sont au centre des préoccupations des deux parties dans la lutte contre la Covid-19. La préparation de la future conférence de l’OMC, la lutte contre les changements climatiques (avec un investissement accru dans l’énergie solaire par l’entremise de l’International Solar Alliance) et la promotion de la paix et de la sécurité ont été mises en avant.

Lire la suite »
ASEM

Le 13ème sommet reporté

Malgré le contexte sanitaire, le Cambodge avait pris la décision de maintenir le sommet de l’ASEM en novembre, mais suite à une rencontre préparatoire, il en a été décidé autrement. Afin d’assurer la participation de tous les dirigeants, le sommet est donc reporté à mi-2021. Cela concerne également les 8 rencontres annexes comme l’Asia-Europe People’s Forum ou l’Asia-Europe Parliamentary Partnership Meeting. Plus de détails sur : 13th ASEM Summit (ASEM13) – Strengthening Multilateralism for Shared Growth

Lire la suite »
États membres et Asie

Stratégie française en Indopacifique

La France rappelle les grandes lignes de son livre d’orientations stratégiques pour la région Indopacifique publié en 2019, faisant sienne la notion qui remplace celle d’Asie pacifique. Ambition d’autant plus légitime que la France dispose d’une vaste zone maritime, la deuxième au monde. De plus, elle est présente à la fois dans l’Ocean Indian Region et dans le Pacifique, jusqu’aux côtes du Mexique avec Clipperton. Elle rappelle ainsi qu’elle défend la liberté de navigation en mer de Chine, qu’elle doit compter avec la présence de la Chine dans l’IOR et à Djibouti ainsi qu’au développement de l’APL qui va bouleverser les équilibres dans la région tout en dressant un bilan des conséquences régionales des problèmes globaux, le recul du multilatéralisme et la prolifération en premier lieu. Il s’agit donc pour Paris de défendre sa souveraineté tout en surveillant les agissements des pays ou organisations qui pourraient à la fois la

Lire la suite »
UE-RPC

Réflexion tripartite sur la lutte contre le changement climatique

L’UE, la RPC et le Canada ont coprésidé la 4ème réunion ministérielle sur l’action pour le climat. Cette visioconférence avait pour but d’échanger sur la stratégie à mener face au changement climatique et favoriser une reprise économique plus verte. Créée en 2017, cette réunion a pour but de marquer le soutien des participants à l’accord de Paris malgré le retrait des États-Unis. Plus de détails sur : https://ec.europa.eu/clima/events/ministerial-climate-action_fr

Lire la suite »
ASEF

Changement de direction à l’ASEF

Le directeur par intérim, le chinois Sun Xiangyang, va être remplacé d’ici quelques mois par le japonais M. Morikawa assisté par l’espagnol Faber. Ils auront pour tâche, comme leur prédécesseur, de mettre en pratique les orientations définies par le Board of governor, les représentants des États membres de l’ASEM. Plus de détails sur : https://asef.org/images/news/Press%20Release%20-%20ASEFs%20New%20Leadership%202020.pdf Et sur le fonctionnement de l’ASEF : https://www.asef.org/about/organisation

Lire la suite »
ASEM

Malgré la crise sanitaire, le Cambodge souhaite maintenir l’ASEM 13

Censé se dérouler à Phnom Penh en novembre 2020, ce sera la première fois que ce pays accueillera le sommet principal, mais aussi les sommets parallèles comme l’Asia Europe Parliamentary Partenership Meeting. Le thème choisi par le Cambodge porte sur le renforcement du multilatéralisme, Strengthening multilateralism for shared growth[1]https://asem13.mfaic.gov.kh/. L’objectif est de rappeler l’importance des partenariats entre l’Asie et l’Europe à l’heure où certains privilégient l’unilatéralisme et le protectionnisme. Plus de détails sur : https://www.information.gov.kh/detail/445320 Références[+] ↑1 https://asem13.mfaic.gov.kh/

Lire la suite »
UE-Japon

Le Japon tenté par l’Europe de l’Est et le Caucase

Il n’y a pas que la Belt Road Initiative qui s’immisce dans les PECO, une autre puissance asiatique redéfinit sa politique envers une région qui a longtemps été, même après la dislocation de l’URSS, sous l’influence de la Russie. Ainsi, depuis 2014 et la crise ukrainienne, le Japon s’est activé diplomatiquement, en ouvrant de nouvelles ambassades, et économiquement, en inaugurant le partenariat DCFTA (Deep and Comprehensive Free Trade Area) avec l’UE, la Géorgie, la Moldavie et l’Ukraine. Dans le chapitre des relations entre l’Europe et l’Asie, l’Europe de l’Est et les pays du Caucase peuvent servir de zone de test pour un renforcement de la relation entre l’UE et le Japon qui défendent les mêmes valeurs, mais peinent à créer une véritable synergie sur la scène internationale. Pour en savoir plus :  https://www.iss.europa.eu/content/butterfly-effect-why-does-eastern-europe-matter-japan

Lire la suite »
UE-RPC

Au-delà de la « diplomatie du masque », une certaine méfiance s’installe entre l’UE et la RPC

Si l’impact de la Belt Road Initiative sur l’Union européenne reste à évaluer, en particulier depuis le ralliement de l’Italie et de la Grèce, c’est la crise économique qui se profile qui peut entacher la relation. Avec la poussée protectionniste et la défiance envers les FDI chinois dans certains pans de l’économie européenne, quel avenir pour une relation qui fut un temps qualifié de « stratégique » ? Aussi, il est encore trop tôt pour parler de rupture entre l’UE et la RPC, l’UE étant le principal partenaire commercial de la Chine depuis 2004 tandis la Chine est le second partenaire commercial de l’Union européenne. Malgré la qualification en mars 2019 de la Chine comme un « compétiteur économique » par un rapport de la Commission[1]EU-China, A strategic outlook ; https://ec.europa.eu/commission/sites/beta-political/files/communication-eu-china-a-strategic-outlook.pdf, les bouleversements du monde déjà à l’œuvre avant la pandémie du fait de l’administration Trump n’ont pas fini de

Lire la suite »