Péninsule coréenne, état des lieux

Dans cette publication, l’EPRS fait le bilan de la relation entre la péninsule coréenne et l’Union européenne. Toujours divisée malgré une surprenante opportunité de désescalade qui s’est récemment refermée avec la destruction par la Corée du Nord d’un bâtiment symbolique, le cas de la péninsule est suivi de près par l’UE et les États membres. Du KEDO au partenariat stratégique avec la Corée du Sud, l’Union européenne s’implique en Corée d’autant que les avancées de l’accord de 2018 (ou la sœur du dirigeant nord-coréen avait serré la main du Président sud-coréen Moon Jae-in) sont enterrées. Retour des gardes nord-coréens, des haut-parleurs et projets de redéploiement des troupes sont de nouveau d’actualité.

Plus de détails sur :

Korean peninsula: State of play

Laisser un commentaire