Tensions sino-indiennes

Vers une Forward policy 2.0 sur la frontière sino-indienne ?

Mi-juin 2021, à l’approche du premier anniversaire de Galwan, des questions se posaient de part et d’autre de la frontière sino-indienne sur la capacité de l’Inde et de la Chine à dépasser les conséquences de l’affrontement alors que des tensions perdurent dans différents domaines. Malgré plusieurs rencontres entre militaires, le tracé de la Line of Actual Control reste, comme en 1962, flou. Tandis que des infrastructures sont bâties de part et d’autre, que des moyens supplémentaires y sont déployés, le sommet de l’OCS en juillet a permis aux ministres de la Défense indien et chinois d’échanger. Les relations sino-indiennes, de Wuhan à Wuhan Au début de l’année 2020, alors que la Chine faisait face à la propagation de la pandémie et que les autres pays n’étaient pas encore affectés aussi durement, le monde put constater sa dépendance aux exportations chinoises. Plusieurs pays, comme l’Inde, y virent une opportunité, celle de

Lire la suite »

Plus qu’une autonomie stratégique, l’UE a besoin d’une souveraineté stratégique

Le Rapport Chaillot N°169, publié par l’European Union Institute for Security Studies, aborde sous différents angles l’idée de « souveraineté stratégique » européenne, différente de celle, plus restreinte, d’ « autonomie stratégique ». En effet, la souveraineté stratégique doit prendre en compte des questions aussi diverses que les chaines d’approvisionnements, une réflexion sur les partenariats de l’UE, mais également sur l’idée de gouvernance. Ainsi, à travers 4 chapitres, le rapport revient sur trois questions principales : la souveraineté numérique en prenant comme exemple le cas des semi-conducteurs, entre opportunités économiques et intérêts sécuritaires ; l’impact des partenariats stratégiques sur la politique étrangère et de sécurité commune avec une balance à trouver entre coopération et intégration ; la question du multilatéralisme avec l’exemple des tensions entre les institutions multilatérales et les grandes puissances autour de l’accord sur le nucléaire iranien. En prenant des éléments précis, en proposant des recommandations, ce rapport Chaillot de l’EUISS apporte un éclairage bienvenu sur

Lire la suite »
Nucléaire, chimique et bactériologique

Le désarmement nucléaire en Indopacifique, un idéal confronté à la Realpolitik

Le dernier rapport du SIPRI fait état d’une légère diminution du nombre d’armes nucléaires, mais en revanche, il constate la multiplication des vecteurs et la modernisation des engins. Si l’ASEAN et les iles du pacifique, comme la République des iles Marshall, militent pour un désarmement nucléaire (le Traité d’interdiction des armes nucléaires (TPNW) étant entré en vigueur en janvier 2021) cet idéal doit composer avec les réalités géopolitiques de la région. La crainte des armes nucléaires Selon le SIPRI, neuf puissances nucléaires (déclarées ou non) possèdent plus de 13000 armes nucléaires dont 2000 seraient déployables rapidement. De plus, alors la menace de destruction mutuelle assurée, et d’autres facteurs, avaient permis la signature des accords START afin de réduire le nombre des armes stratégiques, ils n’impliquaient que les États-Unis et la Russie. Mais au 21ème siècle, c’est en Asie que le nombre d’armes nucléaires risque d’augmenter, tout comme les vecteurs qui

Lire la suite »

Indigénisation et commandement, deux problématiques à régler pour l’armée indienne

L’IDSA a publié deux articles complémentaires, l’un sur le processus d’indigénisation dans l’acquisition de systèmes d’armes et l’autre sur les conséquences de la création d’un cinquième département au sein du ministère de la Défense. Indigenisation – In Need of Policy Framework L’Inde cherche depuis trente ans à réduire sa dépendance aux importations de systèmes d’armes étrangers. Malgré quelques progrès, elle reste, selon le SIPRI, la deuxième importatrice d’armes au monde sur la période 2016-2020. Au début des années 1990, Abdul Kalam, futur Président de l’Inde et alors conseiller scientifique du ministre de la Défense, avait édité une feuille de route. Cette dernière prévoyait qu’en 10 ans, la part des importations dans l’acquisition de systèmes d’armes pour la défense indienne passe de 70% à 30%. Si ce n’est pas encore le cas dans tous les domaines, l’article dresse un constat du processus d’indigénisation dans le pays. Who is Responsible for Defence

Lire la suite »

Dans son East Asian Strategic Review 2021, le Japon fait part de ses inquiétudes

Le think tank du ministère de la Défense japonais (National Institute for Defense Studies) vient de publier son rapport annuel sur les questions stratégiques en Asie de l’Est, l’East Asian Strategic Review. Les thèmes abordés rappellent les préoccupations des décideurs japonais sur la situation du Japon en Asie et les défis que le pays doit relever dans un monde marqué durablement par la crise du Covid-19. Durcissement des positions chinoises, situation dans la péninsule coréenne, place de la Russie et des États-Unis ainsi que diverses questions d’ordre géopolitique globales ou régionales sont traitées dans ce rapport pertinent pour comprendre les positions du Japon. Disponible ici : East Asian Strategic Review 2021

Lire la suite »

Un rapport du KDI dresse un constat inquiétant pour l’économie nord-coréenne

Le think tank sud-coréen a publié récemment un rapport complet sur l’impact du Covid sur l’économie nord-coréenne. En effet, pour tenter de se protéger du virus, Pyongyang avait fermé fin janvier 2020 ses frontières avec la Russie et la Chine. Déjà affecté en 2019 (-50%), le commerce bilatéral avec Pékin avait chuté de 80% en 2020. Désormais, c’est toute l’économie nord-coréenne qui serait en péril tandis que le pays doit faire face à de multiples pénuries (nourriture, médicaments, etc..) et qu’un effondrement du régime ne serait bon pour personne. 2020/2021 The DPRK Economic Outlook  

Lire la suite »

L’Inde s’engagerait-elle à soutenir activement le gouvernement central afghan ?

Tandis que les groupes armés en lutte contre le gouvernement central gagnent du terrain, l’Inde aurait livré des munitions de différents calibres, y compris des obus de mortiers de 120 mm, à l’armée afghane ainsi qu’aux milices luttant contre les talibans. Partis du vaste complexe militaire d’Hindan dans l’Uttar Pradesh, des C-17 de l’Indian Air Force auraient atterri à la base aérienne de Bagram en contournant l’espace aérien pakistanais. Test d’évacuation de ses ressortissants ou soutien plus actif aux factions en lutte contre les talibans, comme ce fut le cas entre 1996 et 1999, l’Inde semble s’impliquer plus activement en Afghanistan. Lien vers l’article de l’Indian Defence Research Wing : Mystery Indian C-17 sorties into Afghanistan with ammunitions  

Lire la suite »
Inde et Chine en Asie du Sud

La stabilité de l’Afghanistan au cœur des enjeux régionaux

Le retrait des troupes américaines d’Afghanistan, la mainmise des talibans sur une vaste zone du pays tandis que le contrôle de plus de 200 districts est disputé entre les forces gouvernementales, les talibans et d’autres factions fait craindre que le pays sombre à nouveau dans la guerre. Source d’instabilité pour les pays de la région, Chine, Inde et Russie en tête alors que le Pakistan risquerait de se retrouver prisonnier des enjeux géopolitiques de la politique intérieure afghane, quelles sont les positions des principaux acteurs, mais aussi de l’Union européenne ? Les conditions du retrait américain Pressée de mettre fin au plus long conflit de l’histoire américaine, l’administration américaine avait signé en février 2020 un accord avec les talibans. Prévoyant un retrait sous 14 mois en échange de l’arrêt des attaques, des attentats et l’ouverture de pourparlers avec le gouvernement de Kaboul, il faisait également des talibans la principale force politique

Lire la suite »
ASEM

Les vecteurs de l’UE pour promouvoir sa stratégie pour l’Indopacifique

Le mois de juin 2021 est propice au renforcement des relations entre l’Europe et l’Asie. Au début du mois, le Haut représentant (HR) s’est rendu en Indonésie afin d’y rencontrer les principaux dirigeants, mais également visiter le secrétariat de l’ASEAN situé à Jakarta. Lors d’un atelier organisé par un Think tank indonésien, Centre for Strategic and International Studies, le HR a évoqué les grandes lignes de la stratégie européenne pour l’Indopacifique, adoptées par le Conseil en avril 2021. Après l’Indonésie, un autre sommet sur les relations entre l’Europe et l’Asie s’est tenu le 22 juin 2021, la 25ème session du High Policy Dialogue du Dialogue Asie-Europe, l’ASEM. Cela sur fond d’un exercice naval conjoint anti piraterie entre l’Inde et l’UE dans le golfe d’Aden. L’Union européenne affiche ainsi son intérêt pour l’Asie, mais y-a-t’il un partenaire privilégié pour y renforcer sa présence. Tour d’horizon de ces rencontres… L’Indonésie au centre

Lire la suite »
Inde et Chine en Asie du Sud

L’Asie du Sud, au cœur des luttes d’influences

Les tensions autour de la notion de l’Indopacifique entre la Chine et certains pays ne se concentrent pas qu’en mer de Chine, cette question est également l’objet de débats au sein des pays de l’Océan indien et plus particulièrement de la baie du Bengale. En effet, Washington cherche à convaincre des pays comme le Bangladesh de rejoindre son Indo-Pacific Strategy (IPS) américaine. Si l’IPS n’est pas le QUAD, elle en partage quelques notions essentielles, comme la défense du droit international et la liberté de navigation. Aussi, afin de peser dans ce débat, Pékin, comme Washington, s’emploient à convaincre les gouvernements de la région à s’engager dans des partenariats avec eux. On l’a vu récemment avec les déclarations de l’ambassadeur chinois à Dacca mais cette lutte d’influence se fait également sur d’autres terrains, comme à l’ONU. Contre le QUAD, une mise en garde de la Chine Lors d’un évènement organisé par

Lire la suite »