Entre Inde et Chine, quelles politiques étrangères pour le Népal et le Bhoutan ?

L’affrontement de Galwan en juin 2020 et les tensions récurrentes sur la frontière sino-indienne nous rappellent que l’Himalaya est, comme la mer de Chine méridionale ou Taiwan, une région où persiste des contentieux hérités de l’Histoire. C’est le cas du tracé de la ligne Mac-Mahon qui séparait l’Inde britannique et le Tibet, mais ce n’est pas le seul.

S’il est important de maintenir la stabilité dans une région qui connecte l’Asie du Sud, l’Asie centrale, l’Asie du Nord-est et l’Asie du Sud-Est, la compétition entre l’Inde et la Chine a souvent pesé sur la politique des États himalayens, Népal et Bhoutan en premier lieu.

Sur ce thème, l’IDSA publie une monographie de Nihar Nayak qui retrace les grandes orientations de la politique étrangère de ces deux États « tampons ». Leur proximité avec l’Inde et la Chine a eu une grande influence sur leur politique intérieure, leur laissant très peu d’options pour conduire une politique étrangère autonome tandis que d’autres États d’Asie du Sud, comme les Maldives ou le Sri Lanka, disposaient eux d’un peu plus de latitudes, même si Pékin et Delhi veillent à y défendre leurs intérêts.

Revenant sur l’histoire de la région, son importance stratégique, économique et culturelle, l’ouvrage de Nihar Nayak décrypte la politique intérieure d’un Népal marqué par l’insurrection maoïste puis sa politique étrangère après la chute de la monarchie, en particulier ses rapports avec l’ONU, le mouvement des non-alignés et les organisations régionales.

Quant au Bhoutan, proche du Tibet, l’auteur présente les grands axes de la politique extérieure du royaume himalayen, de la Policy of Limited Engagement à la diversification de celle-ci avec, par exemple, l’établissement de relations avec de nouveaux pays. En effet, en 2008, le royaume entretenait des relations diplomatiques avec seulement 22 pays, en 2013, ils seront 53.

La publication est disponible sur le site de l’IDSA :

Nihar R. Nayak, Political changes in Nepal and Bhutan – Emerging Trends in Foreign Policy in Post 2008 Period, 2021.

Pour l’histoire du tracé de la ligne Mac-Mahon, sur Chroniques d’Asie et d’Europe, voir l’historique du tracé sino-indien.

Laisser un commentaire