Le Viêtnam, maillon fort de la coopération indo-japonaise en mer de Chine ?

ORF©

C’est une nouvelle fois au Viêtnam que le nouveau premier ministre japonais, Yoshihide Suga se rend pour son premier voyage à l’étranger. Marqué par quatre visites de Shinzo Abe pendant ses mandatures, le renforcement du partenariat entre le Viêtnam et le Japon est une des constantes de la politique étrangère nippone, et ce, depuis 1991.

Coopération dans le domaine maritime, de la défense et dans le développement des infrastructures, le commerce bilatéral n’en est pas l’unique point d’orgue. Il s’agit également pour Hanoi et Tokyo de rappeler l’importance qu’ils attachent à la liberté de navigation et leur opposition aux revendications territoriales chinoises en mer de Chine (à la fois de Pékin et de Taipei, il ne faut pas l’oublier). La participation du Vietnam, et d’autres pays de l’ASEAN, au dialogue Quad est même envisagée, ce qui leur permettrait d’aborder les mêmes thèmes qu’au sein de l’ASEAN Regional Forum mais sans la présence de Pékin.

En complément du partenariat avec Tokyo, la visite de Barack Obama en 2016 avait permis la levée de l’embargo sur les ventes d’armes tandis qu’en 2018, l’Inde avait signé un accord de défense avec le Viêtnam, premier de nombreux partenariats que les deux pays allaient conclure. Coopération dans l’exploitation des hydrocarbures, accès aux satellites d’observation indien par l’installation d’un centre d’imagerie spatiale au Vietnam, production conjointe d’équipement militaire, là aussi, le Vietnam renforce son partenariat avec l’Inde.

Hanoi, Tokyo et Delhi ont donc des intérêts convergents en mer de Chine, le Vietnam étant en première ligne. Mais comment l’ASEAN, dont Hanoi assure la Présidence en 2020, va pouvoir trouver un juste équilibre entre la Chine et, semble-t-il, le reste du pacifique ?

Plus de détails sur (en anglais) :

Le PM japonais Shinzo Abe et sa volonté d’approfondir les relations avec le Vietnam

The rising prominence of Vietnam for the Indo-Pacific

Vietnam ramping up ties with India in defence, tourism

Laisser un commentaire