En marge de l’ARF, rencontre entre l’ASEAN et l’UE

Pour le Haut-représentant de l’UE qui a co-présidé le sommet ASEAN-UE avec le ministre des affaires étrangères singapourien, la pandémie a mis en lumière la nécessité pour les organisations multilatérales de coopérer, et ce, malgré la distance.

Le HRPESC a profité de la réunion entre les deux organisations régionales pour affirmer qu’elles doivent coopérer face à la volonté de certains pays d’imposer par la force plutôt que par le droit leur politique. Mais il a également déclaré qui ni l’ASEAN, ni l’UE ne devaient faire partie d’aucune sphère d’influence ni participer à une nouvelle guerre froide…. Une déclaration qui devrait avoir son importance dans la relation transatlantique si elle est prise en compte par les pays concernés.

Pour revenir à l’agenda traditionnel, le commerce bilatéral, les programmes de coopération ou la réglementation aérienne étaient au menu mais aussi la question sécuritaire avec le déploiement d’attachés militaires européens dans les délégations de l’UE afin de participer à la lutte contre le terrorisme, en particulier à Jakarta.

Plus de détails sur (en anglais) :

ASEAN-EU Ministerial Conference: Remarks by High Representative/Vice-President Josep Borrell

Laisser un commentaire

L’UE et les droits de l’homme

Les importations cambodgiennes pénalisées

Pour non-respect des droits de l’homme, une partie (20%) des importations cambodgiennes seront désormais soumises aux droits de douane. Averti par l’UE en

.....