Les tensions sino-indiennes

Chronologie du Tibet entre Inde et Chine de 1950 à 1959

Le retrait des Britanniques et l’émergence de nouveaux régimes en Inde et en Chine amenèrent un changement dans l’équilibre en Asie. La nouvelle République indienne ne fit guère attention aux problèmes frontaliers avec la Chine durant les deux premières années de son existence car elle était occupée par le Pakistan et la question du Cachemire[1]En 1947, des troubles dans la population musulmane s’y manifestèrent et le maharajah requit l’aide de l’Inde. L’Inde envoya des troupes et le Pakistan fit de même, des combats … Continue reading. En 1950, l’attention de l’Inde se porta sur la Chine, deux événements importants allaient l’y pousser. Premièrement, le 7 octobre l’APL traversa la frontière sino-tibétaine et avança sur Chamdo, à environ 500 km à l’est de Lhassa, ou les troupes tibétaines furent défaites. Le gouvernement indien protesta contre ce qu’il voyait comme une utilisation abusive et inutile de la force. Il recherchait au travers de

Lire la suite »
Les tensions sino-indiennes

Le Tibet entre Inde et Chine

Figure 3.1[1]Sénat français. [en ligne sur http://www.senat.fr/ga/ga77/ga774.gif] Consulté le 15 mai 2020 Le Tibet jusqu’en 1950 Le Tibet tient une place importante dans le contentieux entre les deux géants asiatiques. Du fait de sa localisation stratégique, coincé entre la Chine et l’Inde mais aussi proche de l’Afghanistan et de l’influence russe, cette région fut un des centres d’attention de l’Asie pendant plusieurs siècles. Il fut sous domination mongole pendant le règne de la dynastie Ming (1368-1644) et les liens entre les guerriers mongols et les chefs spirituels tibétains étaient alors très importants. C’est un des conquérants mongols, Altan Khan (1507-1582), qui donna le titre de Dalaï-lama aux chefs de l’école bouddhiste des Gelupka en 1578. Lors de la chute de la dynastie Ming et l’avènement de la dynastie Qing (1644-1911), d’origine mandchoue, de nombreuses tribus mongoles ne reconnaissaient pas l’autorité impériale et se révoltèrent, en particulier au Tibet en 1717.

Lire la suite »
Les tensions sino-indiennes

Les tensions sino-indiennes

Les contacts entre les deux civilisations remontent à l’antiquité ou il y avait de nombreux échanges commerciaux entre le sous-continent indien et la Chine. Les marchands Indiens et Chinois voyageaient entre ces deux contrées et la Route de la Soie assurait au nord de l’Inde une certaine prospérité économique grâce à l’exportation d’épices et de pierres précieuses jusqu’en Syrie. Avant 1962, l’Inde et la Chine se sont rarement affrontées, la seule mention historique d’un conflit opposant Chinois et Indiens se trouve dans la campagne que menait le général Ban Chao en 91 apr. J.-C., de la dynastie Han, pour contrer l’invasion de territoires chinois par le royaume Kouchan qui dominait alors le nord du sous-continent mais aussi les territoires actuels du Pakistan et de l’Afghanistan. Durant l’époque médiévale et l’Époque moderne, les problèmes de politique intérieure ont mobilisé l’énergie de leurs gouvernants, ensuite vint l’occupation de l’Inde par les Britanniques

Lire la suite »