La politique de sécurité et de défense commune

Le cyber comme élément de l’autonomie stratégique européenne

La stratégie européenne de cybersécurité doit permettre à l’UE de protéger ses intérêts et d’assurer son intégrité numérique. Il ne s’agit pas seulement de se prévenir contre des cyberattaques visant des intérêts sécuritaires, mais aussi de protéger tous les aspects d’une société connectée, allant des hôpitaux, du transport aérien, du processus démocratique ou encore de l’approvisionnement énergétique. Cette mise à jour de la stratégie doit, par elle-même, mais aussi par la coopération internationale, assurer aux citoyens et aux entreprises européennes un usage sûr du cyberespace. Quatre domaines sont considérés comme vulnérables et doivent être protégés : 1 – La protection du marché intérieur 2 – Permettre l’application du droit national et international 3 – La diplomatie 4 – La défense Pour apporter des solutions, le document se divise en trois parties principales : 1 – Resilience, technological sovereignty and leadership 2 – Building operational capacity to prevent, deter and respond 3 – Advancing

Lire la suite »